Alors que le monde du numérique navigue de tablette en smartphone et de PC en portable, le débat subsiste encore. Mais plus pour très longtemps …

Cette ligne imaginaire en-dessous de laquelle le contenu de la page n’est visible que si l’on scroll, est devenu obsolète de part le simple fait que sa limite devient de plus en plus difficile à définir.

Historique

La ligne de flottaison, appelée également fold ou pli est née pour faire le parallèle avec les journaux pliés qui une fois étalés, sont marqués significativement par une pliure.

La limite du pli en webdesign a été définie en fonction des résolutions des écrans et du navigateur de l’internaute. Il fut bien sûr un temps, où les éléments placés en-dessous de cette limite étaient considérés comme non lus et donc d’une importance insignifiante.

Mais…

Nos habitudes changent

La multitude de périphériques utilisés pour naviguer sur le web tend à effacer définitivement cette ligne.

En effet, le Responsive Design a modifié considérablement nos habitudes de navigation. Le scroll par exemple, est issu de la navigation mobile.

Des statistiques proposées par Chartbeat, un service de statistiques sur le Web, montrent qu’aujourd’hui, les internautes passent plus de temps en-dessous de la ligne de flottaison et n’attendent même pas le chargement de la page pour y accéder.

BsMmHdrCUAAZcAC.png-large

Alors, toujours peur de vous noyer sous la ligne de flottaison?

Si vous lisez cette phrase, c’est que vous avez passé la ligne de flottaison depuis belle lurette :)

 

Filtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>