En France, près de 60% des possesseurs d’un mobile sont propriétaires d’un smartphone tandis que 30% des français possèdent une tablette (source Médiamétrie 2014). La croissance exponentielle de ces nouveaux usages a amené 27 autorités de protection, dont la CNIL à s’interroger sur  la façon dont ces applications traitent vos données personnelles.

Toutes les applications mobiles sont-elles concernées ?

1211* applications ont été auditées dans tous les domaines : divertissement, gestion personnelle, solutions professionnelles, sans distinction entre applications gratuites ou payantes. Cet audit qui a été mené sur les 3 principaux OS (Androïd, iOS et Windows-phone) montre que 3/4 des applications concernées collectent des données personnelles sans en préciser les conditions de traitement .

* une centaine par la CNIL comme le montre le graphique ci-dessous.

donnes-collectees

Quelles données sont collectées ?

Dans la majeure partie des cas ce sont des informations relatives à la localisation géographique, l’identifiant du smartphone, voire d’autres données relatives à des comptes utilisateurs qui sont concernées.

Conclusion

Au final, le traitement des données personnelles par les applications mobiles demeure relativement obscure. Seul 1/3 des applications tend à adopter un traitement satisfaisant des données personnelles. Dans la majorité des cas les informations sont difficiles à trouver ou ne sont pas adaptées à la consultation sur l’appareil.

Et vous, êtes-vous vigilants avec les données personnelles que vous confiez à vos applications mobiles ?

Pour en savoir plus :

 

Filtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>