A la fin des années 2000, deux ingénieurs  s’attaquent à l’impitoyable monde de l’entreprise et proposent un service en ligne permettant de noter son employeur : salaires, managers, locaux etc. Rien n’échappe à la critique de notetonentreprise.com

Comme le site s’adresse à des personnes morales et que la responsabilité du contenu n’engage que les internautes eux-mêmes, les deux créateurs sont alors convaincus qu’ils ne subiront pas le même sort que Note2be et feu Note2bib. Deux services que la Justice avait condamné et qui proposaient respectivement de noter enseignants et médecin.

Pourtant en 2011, une entreprise qui s’estime lésée par un message diffusée sur notetonentreprise.com cherche en vain à obtenir un droit de réponse. L’absence de mentions légales ne permettait pas ni d’identifier ni de prendre contact avec l’éditeur comme l’exige pourtant la LCEN.

En conclusion, bien que notetonentreprise.com ait disparu depuis, le TGI a récemment condamné ses 2 éditeurs à plus de 12 000 € d’amende. Une première en France et une petite piqûre de rappel à tous ceux et celles qui n’aurait pas pris soin de remplir leurs mentions légales.

Et vous avez-vous bien complété vos mentions légales ?

 

Filtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>